Acouphene et sifflements d’oreilles

Définition de l’acouphène : ( tinnitus )

Tous bruits perçus dans les oreilles, dans la tête en l’absence d’une quelconque manifestation sonore identique émanant de l’environnement de la personne.

Certaines personnes se plaignent d’avoir les oreilles qui sifflent le lendemain d’un concert, d’un mariage ou alors tout à coup. Il est souvent difficile d’imager ou de faire comprendre à son interlocuteur comment on perçoit le bruit. On peut alors utiliser des mots comme sifflements, bourdonnements, tintements, ronflements, bruits de cocotte minute, bruits d’avion au loin, bruits de criquets, bruits de fuite de gaz, bref un tas de vocabulaire est comprendre l’acouphène.

j’utilise beaucoup le terme « sifflements » ou« bourdonnements ». Il faut savoir que lorsque j’utilise ce vocabulaire, je parle des acouphènes en général, je prend donc en compte tintements, bruits graves etc, pour une compréhension plus simple.

Acouphène: Maladie ou symptôme ?

Les acouphènes peuvent être le symptôme d’une maladie.

L’acouphène peut apparaître par cycle: c’est-à- dire que la personne se plaint d’avoir un acouphène très fort ou faible pendant un intervalle de temps puis disparaît par la suite. Ceci plusieurs fois par heure, par jour ou par semaine. Certaines personnes disent avoir un acouphène très fort en début de semaine et en voir la disparition complètement en fin de semaine.

L’acouphène peut être continu : C’est en général ce qui se passe, c’est-à-dire que le sifflement est toujours présent, la personne perçoit le sifflement dans les endroits calmes car les bruits environnants ne masquent pas le bourdonnement. Certains allument la télé en rentrant pour couvrir le bruit dans la tête,

d’autres utiliseront des petits ventilateurs, le bruit de l’ordinateur ou une fontaine pour « oublier », « couvrir » l’acouphène.

La perception des sifflements peut se faire dans une oreille ou dans les deux. Quand les sifflements sont forts et présents dans les deux oreilles, le patient aura l’impression alors que tout ce bruit est présent dans sa tête.

L’hyperacousie est souvent un symptôme qui accompagne l’acouphène, il se traduit par des douleurs physiques dans l’oreille lorsque un bruit trop fort est envoyé dans le conduit auditif. La personne ne supporte alors plus certaine fréquence ou tous les bruits environnants, elle doit alors éviter les bruits trop bruyants, parfois l’hyperacousie peut être très invalidante.

En effet, certaines personnes ne supportent plus le bruit d’un papier qui se froisse, le bruit de métal claquant (bruits de fourchette, de cannette), il faut savoir qu’il faut garder un minimum d’habitudes aux bruits pour ne pas aggraver l’hyperacousie. Ce symptôme apparaît souvent lors d’un traumatisme sonore, lors d’une rave party, d’un concert…

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *