Temoignage de rémi lucat- Liege:

Merci pour votre ouvrage, celà me fait très plaisir d’en lire un aussi complet. J’aime votre façon d’aborder le sujet, bien qu’aucune solutions miracles n’existent pour le moment, le passage sur la recherche m’a redonné espoir!

Témoignage de Anne – Rouen:

Pour le prix, celà vaut le coup, de plus vous répondez assez souvent aux mails se qui est encourageant. Il ne faut pas s’attendre à un livre miracle pour guérir mais au moins, vous éclaircissez quelques pistes, comme vous le dites, chaque cas est unique et doit être traité comme tel.

Je suis impatiente de voir l’évolution de la recherche , surtout en se qui concerne les études de Mertz, j’attend votre newsletters du mois prochain.

Cordialement. Anne.

Définition de l’acouphène : ( tinnitus )

Tous bruits perçus dans les oreilles, dans la tête en l’absence d’une quelconque manifestation sonore identique émanant de l’environnement de la personne.

J’ai parfois des douleurs dans les oreilles ou autour des oreilles, est-ce liés? (douleurs physiques )

Il est très probable que ceci est lié, il m’arrive également d’avoir ce genre de douleur surtout lorsque je suis exposé au froid. Les douleurs suite au son trop élevé sont également possible. Si les douleurs sont très fortes lorsqu’on entend des sons, certaines fréquences. Il s’agit alors d’hyperacousie, il faut alors voir un O.R.L compétent, mais je ne vous cache pas que l’hyperacousie est très dure à traiter surtout quand elle est sévère. Il s’agit peut être également d’une inflammation d’un nerf ou autre. Je ne donne aucun remède miracle dans le livre , je dois bien souligner celà, car la pillule miracle pour ce problème n’existe pas, la recherche avance mais il faut encore attendre quelques années, avant de voir la sortie d’un médicament éfficace sur le marché.

Un IRM est-il vraiment conseillé?

Oui ! Un IRM peut souvent vous aider à comprendre d’où vient votre problème d’audition et peut détecter un autre problème de santé au passage et le traiter correctement par la suite. De plus, un IRM permet d’écarter un éventuel neurinome de l’acoustique.